L’auteur

Marjorie Cohen enseigne le français et les langues anciennes depuis 2003. D’abord de façon sporadique et désordonnée (privé, public, université, collège, lycée, académies diverses), jusqu’au jour où elle a posé ses cartons de copies et de manuels au collège Maréchal Leclerc de Hauteclocque, à Beaucamps-le-Vieux, en Picardie (Hauts de France, souffle-t-on dans l’oreillette).

La joie, l’énergie et la bienveillance – ainsi que toutes les autres qualités trop longues à énumérer – de l’équipe de cet établissement REP font que, depuis 2009, elle n’est jamais repartie. A la place, elle a progressivement développé un enseignement du latin librement inspiré de ce que l’on appelle habituellement « pédagogie Freinet ».

Elle prétend avoir 22 ans, mais plus personne ne la croit – à part, peut-être, quelques sixièmes encore naïfs. Elle est mariée et mère de trois enfants. Elle marche beaucoup.

Elle est membre de l’ADLAP (Association pour la Diffusion des Langues Anciennes en Picardie), affiliée à la CNARELA.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s