Un bébé et une réforme plus tard…

J’avais commencé ce blog pleine de bonnes intentions, animée par mon envie de partager les outils que j’ai mis au point. Avec deux enfants et un travail à plein temps, j’avais déjà un peu de mal à m’y atteler. En fille bien organisée, j’ai établi un calendrier des billets que je voulais publier ; en maman débordée, je ne l’ai évidemment pas respecté.

Pire, j’ai commis un autre bébé… Oh, bien sûr, je m’étais dit qu’une fois en congé maternité, j’aurais bien le temps de poursuivre ce blog, et même de rattraper mon retard ; j’avais oublié que le congé prénatal est consacré à survivre à la fatigue et le postnatal à… survivre à la fatigue également.

Bref, tout ceci pour dire que j’ai fait une longue pause et que j’ai encore moins de temps qu’avant, mais que je ne renonce pas pour autant. Les billets seront sans doute un peu plus courts, un peu plus confus : le temps m’est compté, et c’est ma ressource la plus précieuse.

D’autant plus que la réforme du collège est passée par là. Dans mon cas, elle se solde par une perte sèche de 3h30 de latin, et une interrogation plus que largement partagée : que peut-on espérer apprendre d’une langue et d’une civilisation quand on ne la croise qu’une heure par semaine ? Plus que jamais, je crois aux vertus de la liberté dans l’apprentissage. Mais je dois revoir toute l’organisation. Ainsi, ce blog, que je voulais un lieu de partage, va devenir un lieu de réflexion. Pas plus mal ?

Publicités